Communiqué de L’Union Calanques Littoral sur le scandale ALTEO

La démocratie bafouée Le Parc National des Calanques sacrifié

Ce qui vient de se passer dans notre pays est un déni à la démocratie et la décision qui vient d’être prise par le gouvernement doit être dénoncée haut et fort comme une injure aux valeurs républicaines de la France.Lire la suite »

Publicités

Revue de presse 5 janvier 2016 : « Boues rouges », la suite

Une nouvelle n’est pas passée inaperçue durant les fêtes : l’autorisation octroyée à la société Alteo de poursuivre le rejet de ses boues toxiques dans le Parc National des Calanques alors même que l’Agence Nationale  de Sécurité Sanitaire avait démontré la nocivité des rejets e t que  l’avis de la Ministre de l’environnement était négatif. Certains relèvent les risques de licenciements en cas de refus de proroger l’autorisation, en oubliant toutefois les emplois aujourd’hui menacés dans les domaines de la pêche et du tourisme à cause des rejets toxiques.

Face au risque de voir poursuivre la pollution du parc des Calanques durant encore six ans, une pétition a été lancée.

Désormais, c’est Christian Estrosi, nouvellement élu à la présidence du Conseil Régional de la région PACA, qui entend se saisir de l’affaire. Il a ainsi précisé que si il « devait aller à l’encontre de la décision du Préfet, (il) le ferait« .

L’affaire continue…Lire la suite »